mercredi 25 novembre 2009

PETITES MISÈRES…



Bientôt 21h00. Les enfants du voisinage vont terminer leurs chants traditionnels et le silence va s’installer sur le quartier. Je me promet d’aller m’asseoir avec ces groupes de petits qui presque chaque soir animent les alentours. Comme y’a peu la télé et peu l’éclairage, on occupe les débuts de nuits en se racontant des histoires et en chantant…
Après le travail, je suis passé voir le maire chez lui. Il a un mauvais « palu » et terminait de prendre sa perfusion quand on s’est pointé, moi et Aminou. Il a bien maigri depuis quelques temps; il m’inquiète un peu. On a mangé la boule et la sauce avec lui, on a parlé boulot et on l’a laissé. Je trouve ça triste mais il va s’en sortir; il n’est pas dans la misère…
Petite misère, je te croise quelquefois et ça me chavire l’espace d’un instant. Petite misère quand je vois la vieille maman revenir de la brousse avec le tas de bois sur la tête : elle a marché peut-être dix kilomètres sous un soleil de plomb. Elle est en sueur et tombe presque quand elle s’assoit par terre après avoir déposé son fardeau.
Petite misère quand je m’approche bêtement d’un joli boucarou dont le toit est chargé de légumes et d’oseille qui sèchent. Je veux la permission de la vielle assise par terre (pas celle de la brousse) pour prendre une photo. Elle m’accueille en souriant et veut se lever, mais sa cheville enflée comme deux la cloue au sol. Je m’excuse bêtement encore et je la laisse.
La petite misère est surtout ici féminine ou quelquefois petite comme l’enfant qui une fois sur peu, 1 sur 10 ou je sais pas trop, n’atteindra pas deux ans.
Ma seule petite misère qui n’en est pas une, est que je n’ai pas l’eau courante. Mais avec le sourire que je vous offre sur la photo, ma douche extérieure ne semble pas trop m’affecter.

1 commentaire:

Diaspo a dit…

Je suis d'accord avec toi Serges, lorsque tu dis que la misère est bien oaarfois féminine dans ces régions. Ce serait interessant de découvrir un peu plus le quotidien de ces braves dames....Ont elles des tontines? commment s'organise la solisarité entre elles pour les mariages, les baptêmes?