mercredi 9 décembre 2009

UN 1er DÉCEMBRE AU MARCHÉ


Nous avions reçu 77 000FCFA pour organiser un événement au marché public de Moutourwa, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le VIH/SIDA. Avec d’autres volontaires, avec les jeunes du club santé du Lycée, avec une équipe de dépistage de la maladie et avec des jeunes comédiens amateurs, on s’était donné un beau programme comme je les aime : un peu chargé…

Je faisais office de coordonnateur et je m’en suis donné à cœur joie. Mon slogan : « Il faut que ça roule! » En général, la journée s’est bien passée, malgré les retards de quelques heures pour plusieurs participants. Au menu : sketches ambulants, distribution de dépliants et de condoms, causeries, animation et test de dépistage gratuit; le tout accompagné de musique et de danse.

Le VIH/SIDA en Afrique, c’est 22 000 000 de personnes infectées (presque les 2/3 du total mondial). La lutte contre cette maladie a profité d’énormément d’argent dans le passé. Une partie de ces sous a servi, une partie fut mangée… Avec la fonte des subventions, les organismes les plus solides sont restés : on fait quand même de belles choses pour prévenir ou pour soutenir les personnes vivant avec cette réalité.

L’activité qui m’a le plus impressionné est le test de dépistage. 175 personnes se sont présentées au hangar pour la prise de sang; 30 minutes plus tard, ils recevaient le résultat de la bouche d’une intervenante, le plus confidentiellement, sous l’arbre près du hangar. Avec moi, le prochain événement du genre sera mieux encadré. Le côté technique roulait bien, mais le volet counselling manquait peut-être de profondeur…(trop peu de ressources humaines).
J’étais encore au marché aujourd’hui. Un gars un peu déficient m’a approché pour se rassurer. On lui a dit qu’il était « négatif », et il ne comprenait pas bien si c’était bon ou pas. Vous auriez trouvé trop « cute » son sourire de soulagement quand je lui ai dit que négatif, c’était très « positif ».

Bien sûr, sur ces 175 braves, 5 ou 6 ont découvert qu’ils L’avaient. Comme le tout est un peu confidentiel, je ne saurai pas si ces gens auront un bon suivi, ou si ils en auront même un… Comme on dit souvent ici : « On va faire comment? »

1 commentaire:

bergis48 a dit…

félicitation Serge pour ton implication a cette cause tu es sans aucun doute la personne que je connait qui ce sera impliqué le plus a cette cause encore une fois félicitation

BERTRAND MARTIN
ST. FRANÇOIS
GARÇON A DONAT MARTIN